A la une

Débat sur le report modal de la route vers le rail - Projet de loi énergie-climat - 16/07/2019



Durée : 11:13
Description :
Le groupe CRCE a engagé à l'occasion de la défense de son amendement 261 un débat sur le report modal. Cécile Cukierman, Fabien Gay et Marie-Noëlle Lienemann, sénateurs du groupe CRCE, ont donc affronté une des incohérences du texte qui renvoie à d'autres lois des dossiers qui auraient dû être traités conjointement dans le projet de loi énergie-climat. C'est le ligne d'un engagement écologique qui n'est que de façade.

Amendement n°261, présenté par M. Gay et les membres du groupe communiste républicain citoyen et écologiste.
Alinéa 25
Rétablir le 4° dans la rédaction suivante :
4° Après le 7°, il est inséré un alinéa ainsi rédigé :
« ...° De disposer d'un réseau ferroviaire permettant le report modal de la route vers le rail ; »

Mme Cécile Cukierman. - Il est indispensable que l'État prenne ses responsabilités et organise le rééquilibrage modal dans le transport de marchandise pour favoriser les modes de transports les moins polluants et les moins émetteurs de gaz à effet de serre.
Je ne reviendrai pas sur la ligne Perpignan-Rungis. Nous apprenons à l'instant que Mme Borne, qui a démantelé le service public ferroviaire, remplacera M. de Rugy.
Le trafic routier représente 30 % des émissions et, selon l'OMS, l'ozone et les particules causent 45 000 décès par an en France dans les grandes villes, mais aussi dans certaines vallées montagnardes.
Il y a urgence à fixer dans les objectifs prioritaires la réduction de la part du transport routier.

M. Daniel Gremillet, rapporteur. - Les enjeux énergétiques des transports pourront être abordés dans la PPE ou dans la LOM. Avis défavorable.

Mme Emmanuelle Wargon, secrétaire d'État. - Cette proposition relève en effet plus de la LOM, qui inscrit pour la première fois dans la loi l'objectif de la neutralité carbone des transports en 2040.
Les trois quarts des investissements de l'État y seront ainsi consacrés. Retrait ?

Mme Cécile Cukierman. - Je veux bien être naïve, mais il y a des limites ! Désengorger les vallées alpines par le Lyon-Turin, renforcer le fret ferroviaire et fluvial nécessiteront de l'énergie. Il y a un lien évident entre ce texte, le réchauffement climatique, les problèmes énergétiques et les transports. Réfléchissons de manière globale !

Mme Marie-Noëlle Lienemann. - Pour le moins ! La réduction des émissions de gaz à effet de serre passe en effet par les transports, comme par la rénovation des bâtiments, dont on parle depuis des années. Seulement, cela coûte une ruine ! Il y faudrait de l'argent public, de l'argent privé et de la planification. Pour le fret, ce serait plus facile de le faire. Il faut impérativement de l'investissement public pour lutter contre l'effet de serre.

M. Fabien Gay. - On touche là aux limites de ce projet de loi. On ne peut annoncer une grande loi sur le climat et l'énergie sans aborder les transports, le logement et l'industrie, surtout si les autres lois sectorielles n'abordent pas les questions énergétiques.
Le volume de marchandises échangées devrait être multiplié par trois dans les vingt prochaines années. Or depuis l'ouverture à la concurrence du fret ferroviaire, sa part est passée de 16 % à 10 % ! Les investissements que vous annoncez, sur le terrain, personne ne les voit. Les lignes, les gares - il n'y en a pas de petites - ferment les unes après les autres, comme nous ne cessons de le constater. Vous avez même organisé la mort du Perpignan-Rungis en refusant d'investir. Depuis deux ans, vous ne menez pas une politique de développement du fret, telle est la réalité !

L'amendement n°261 n'est pas adopté.

Tags : gauche, Sénat, Transports, République, Énergie, CLIMAT, françois de rugy, Socialisme, transition énergétique, Rail, route, Transition écologique, Lyon-Turin, Elisabeth Borne, CRCE, emmanuelle wargon, Gauche républicaine & socialiste, énergie-climat, report modal, Perpignan-Paris, réseau ferré, OMS, LOM

Publié le 17/07/2019 12:23:39 sur la chaîne Marie-Noëlle Lienemann







En rapport avec cette vidéo :


Politologue sur les reseaux sociaux


🌎 Population : Réfugiés par pays d'origine
Nouveau Les noms de famille en France
Statistiques économiques et sociales
Sur le blog Les chiffres étonnants du chômage
Aides à la presse

Élections Municipales 2020 dans :

Aujourd'hui, samedi 24 août 2019, nous fêtons les Barthélémy
Demain, nous fêterons les Clovis, Loïc, Louis, Ludivine, Ludovic, Marcien

Prochains anniversaires
Guillaume Peltier
43 ans dans 3 jours
François-Xavier Pénicaud
36 ans dans 3 jours
Fleur Pellerin
46 ans dans 5 jours

Derniers communiqués
Brève - Le pur-sang ne connaît pas la crise
Lutte Ouvrière (publié hier à 20:16)
Mercosur : tirer la leçon pour le Ceta et le Jefta
La France insoumise (publié hier à 13:16)

Cours des monnaies
Dernier cours du 24/08/2019
1€ = 
1,11$
0,90£
117,79¥
1,09F

Prix des carburantsPrix de l'essence

Les derniers tremblements de terreTremblements de terre du jour



Politologue.com© - Toutes les données affichées sur le site proviennent de Facebook et Twitter ainsi que de l'OpenData. Politologue.com n'est pas affilié à Facebook ou Twitter -
  -    -  0,98 sec
Hit-Parade des sites francophones