L’objet social des entreprises, prochain cheval de bataille du Medef



Description :
Le vice-président du Medef, Thibault Lanxade, a répondu aux questions de l’émission « L’Invité des Echos. » Interview réalisée par Olivier Harmant.

Le gouvernement a lancé en octobre un « Plan d’action pour la croissance et la transformation des entreprises », avec pour objectif de « faire grandir » les sociétés françaises. Dans ce cadre, des consultations sont menées en vue de présenter un projet de loi pour le printemps. Le vice-président du Medef affirme que le syndicat sera très vigilant sur un point particulier : une éventuelle réforme de l’objet social des entreprises.

Cette mesure voulue par Emmanuel Macron doit permettre d’intégrer de nouveaux objectifs – autre que la rentabilité ou le profit - pour les entreprises, comme des considérations environnementales ou sociales. Un tel projet pourrait requérir une réécriture du code civil, une option qui déplait au Medef.
« Le gouvernement va devoir nous expliquer ce que cela veut dire », déclare Thibault Lanxade, le vice-président du Medef, dans l’émission « L’Invité des Echos. » « Aujourd’hui, il existe des entreprises dites coopératives, de l’économie sociale et solidaire. Mais une fois de plus, le profit est clef pour une entreprise. Après, que ce profit soit reversé aux salariés, investis dans des mesures plus globales notamment liées à l’environnement, il n’y a pas de sujet… Mais le nerf de la guerre est que l’entreprise puisse gagner de l’argent. »

Par ailleurs, lors de l’émission, Thibault Lanxade revient sur l’élection du prochain président du Medef, le mandat de Pierre Gattaz se terminant en juillet. Dans ce contexte, le syndicat patronal doit-il revoir ses statuts afin d’améliorer la représentativité ?

« Il est vrai qu’il y a quelque chose qu’il faut peut-être retravaillé, c’est la proximité avec l’adhérent final. Parce que vous n’êtes pas adhérent au Medef de façon directe, mais indirecte via une fédération professionnelle ou un Medef territorial », explique Thibault Lanxade. « Peut-être que dans l’élection il faudra imaginer l’introduction d’une petite dose de représentativité où le chef d’entreprise qui est adhérent indirect puisse à un moment s’exprimer dans cette campagne. »

Tags : Syndicat, REFORME, medef, thibault-lanxade, pierre-gattaz, plan-daction-pour-la-croissance-et-la-transformation-des-entreprises

Publié le 08/01/2018 11:05:45 sur la chaîne Les Echos







En rapport avec cette vidéo :


Politologue sur les reseaux sociaux


Élections Européennes 2019 dans :

Aujourd'hui, jeudi 21 mars 2019, nous fêtons les Clémence
Demain, nous fêterons les Léa, Leila, Lia, Lila

Prochains anniversaires
Florence Portelli
41 ans dans 2 jours
Bruno Beschizza
51 ans dans 3 jours
Sophie Dion
63 ans dans 4 jours

Derniers communiqués
Jean-Frédéric Poisson invité de la matinale de Sud Radio le jeudi 21 mars
Parti Chrétien-Démocrate (publié aujourd'hui à 15:34)
Vidéo - LCI interview de Jean-Pierre Mercier : LCI midi
Lutte Ouvrière (publié aujourd'hui à 14:23)
Damien Lempereur invité de L'Heure de Bachelot
Debout La France (publié aujourd'hui à 12:50)
Joffrey Bollée en débat sur CNEWS – 20.03.2019
Les Patriotes (publié aujourd'hui à 07:00)

Cours des monnaies
Dernier cours du 21/03/2019
1€ = 
1,14$
0,86£
126,63¥
1,13F

Prix des carburantsPrix de l'essence

Les derniers tremblements de terreTremblements de terre du jour



Politologue.com© - Toutes les données affichées sur le site proviennent de Facebook et Twitter ainsi que de l'OpenData. Politologue.com n'est pas affilié à Facebook ou Twitter -
  -    -  0,05 sec
Hit-Parade des sites francophones