Mehdi Ouraoui (Génération.s) « Ce que révèle les gilets jaunes, c’est le vide incroyable à gauche »



Description :
http://www.regards.fr

Sur la législative partielle à Evry
« La France insoumise souhaitait avoir un titulaire et un suppléant issu de ses rangs. »
« Au second tour, à Génération.S soutient clairement et sans ambiguïté Farida Amrani et son suppléant Ulysse Rabaté parce qu’ils sont les candidats de la gauche face à Macron. »
« Je ne comprends pas l’attitude d’Europe Ecologie les Verts et du Parti socialiste qui sont dans un ni-ni vis-à-vis de Francis Chouat qui est quand même le représentant du vallso-macronisme le plus anti-écolo. »
« Je ne crois pas que les questions de personnes puissent remplacer les questions des valeurs. »

Sur la stratégie de Génération.s
« On a l’impression d’être face à la gauche la plus bête du monde. »
« La gauche est diverse et il ne faut pas écraser la diversité de la gauche. »
« Il est très important de ne pas vouloir caporaliser toute la gauche sous un tribun, ou un nouveau césar. »
« Le régime de la Vème République est mortifère pour toute la gauche donc n’entrons pas dans cette logique de l’homme providentiel. »
« Il faut converger vers l’unité. »

Sur les élections européennes
« Il faut assumer certains désaccords : sur les migrants, sur la sortie des traités, sur la stratégie populiste ou quelque chose de plus positif, de plus social, plus écologiste. »
« ll y en a marre des vieux partis, il y en a marre des petits bureaucrates, des petits appareils qui veulent garder leur petit place. On voit bien qu’il y a ce réflexe identitaire à gauche partout en ce moment. »
« Il faut que les citoyens prennent la main. Si vous voulez être candidat à Génération.s, candidatez. »

Sur les alliances à gauche
« Le Parti Communiste Français a des valeurs convergentes avec nous. »
« Le PCF n’a pas contribué à la fracturation de la gauche et c’est très responsable de la part des dirigeants communistes. »
« La convergence, ça n’est pas la confusion. »
« Un peu partout bouillonne une colère, il faut trouver un débouché à cette colère. »

Sur les gilets jaunes
« Il faut mener le bataille idéologique et la bataille du quotidien, très sociale, très écologique. »
« Il y a une colère sociale face à l’injustice, il ne faut pas sous estimer cet aspect-là, il y a aussi de vrais fachos. »
« Ce que révèle les gilets jaunes, c’est le vide incroyable à gauche. »
« J’aimerais bien que ces gilets jaunes deviennent des gilets verts, des gilets rouges, pour une alternative sociale et écologique. »

Sur la défaite des partis politiques et des syndicats
« C’est une défait politique pour la gauche et pour la République à certains égards. »
« Les gens ne se sentent plus représentés, plus entendus. »
« Les pauvres et les classes moyennes ont été éradiqué des médias, donc ils ont décidé de se faire entendre. »
« Nous ne voulons pas être des profiteurs de colère comme le sont Macron et l’extrême droite. »
« Il ne faut pas courir après la colère, ni l’attiser, il faut de la positivité. Le pays a besoin de fraternité. »
« Je suis très inquiet quand la gauche devient facteur de colère au lieu d’être facteur de solution. »

Tags : Syndicat, gauche, extrême droite, EELV, PCF, regards, Parti politique, La midinale, Génération.S, gilets jaunes, mehdi ouraoui, farida amrani, francis chouat

Publié le 21/11/2018 12:09:43 sur la chaîne Regards







En rapport avec cette vidéo :


Politologue sur les reseaux sociaux


Élections Européennes 2019 dans :

Aujourd'hui, vendredi 22 février 2019, nous fêtons les Isa, Isabelle, Terry
Demain, nous fêterons les Lazare, Polycarpe

Prochains anniversaires
Jacques Bompard
76 ans dans 2 jours
Martin Malvy
83 ans dans 2 jours
François Fillon
65 ans dans 10 jours


Les derniers tremblements de terre



Politologue.com© - Toutes les données affichées sur le site proviennent de Facebook et Twitter ainsi que de l'OpenData. Politologue.com n'est pas affilié à Facebook ou Twitter -
  -    -  0,05 sec
Hit-Parade des sites francophones