A la une

Retraites : à quoi joue le gouvernement ? - Les questions SMS #cdanslair 19.03.2019



Durée : 09:24
Description :
Et si l’âge de départ à la retraite passait bientôt à 65 ans ? C'est en tout cas l’idée qui a été lancée à la surprise générale par la ministre des Solidarités et de la Santé ce dimanche 17 mars. Invitée du « Grand Jury » RTL-Le Figaro-LCI, Agnès Buzyn a ainsi proposé « à titre personnel » de discuter d'« un allongement de la durée de travail » avec les partenaires sociaux dans le cadre de la réforme des retraites qui doit être dévoilée cette année. « La durée de vie augmente d'année en année, elle augmente moins vite ces dernières années mais elle a considérablement augmenté ». « Est-ce que, alors que le nombre d'actifs diminue, nous allons pouvoir maintenir sur les actifs le poids des retraites qui vont augmenter en nombre et en durée ? Nous savons que cet équilibre-là va être de plus en plus difficile à tenir », a déclaré la ministre. 

« Très surpris » par ces propos qui évoquent un scénario exclu par Emmanuel Macron durant sa campagne, le haut-commissaire à la réforme des retraites Jean-Paul Delevoye a estimé que le débat doit avoir lieu « en toute transparence et non pas au travers d'une déclaration ou d'une émission ». Mais pour les syndicats, les « masques tombent » au sein du gouvernement. « L’urgent n'est pas tellement de reculer l'âge de la retraite, l'urgent est de faire en sorte que les politiques économiques assurent un emploi à temps plein dès l'entrée dans la vie active et jusqu'à l'âge légal de départ (…) Si on arrivait à cela déjà, l'équilibre économique des régimes de retraite serait fortement facilité », a réagit le secrétaire général de FO, Yves Veyrier, qui rappelle que l'âge moyen du départ à la retraite (hors départ anticipé) est aujourd'hui de 63,3 ans. De son côté, le secrétaire national de la CFDT Frédéric Sève a estimé que « la ministre est hors sujet », les précédentes réformes ayant « déjà programmé une hausse de la durée d'activité qui suffit à tenir les régimes à l'équilibre à l'horizon 2030-2040 ». 

Aujourd’hui, les retraités sont 13 millions dans le pays. Ils représentent presque un quart de la population. Mais si leur nombre a été multiplié par cinq en presque 50 ans, ils sont désormais de plus en plus inquiets pour leur pouvoir d’achat. Et ce alors que la pauvreté augmente chez les séniors. D’après une étude de la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (Drees), près d'un million et demi de Français, âgés de 53 à 69 ans, ne perçoivent ni revenu d'activités, ni pension de retraite et plus de 466 000 vivent sous le seuil de pauvreté.  

D’autre part, la France figure actuellement parmi les pays européens où l’âge de départ est le plus bas, avec la Suède et la Norvège. La tendance dans l’Union est à l’augmentation progressive à 65 ou 67 ans même si certains États membres ont récemment opté pour un abaissement. Ainsi, l’Italie a décidé de permettre à ceux qui cumulent 38 années de cotisation de partir non plus à 67 ans mais à 62 ans.   Alors faudra-t-il travailler plus longtemps avant de pouvoir prendre sa retraite ? Quel est l’âge de départ de nos voisins ? Quelle est la situation des seniors dans notre pays ? Y a-t-il une paupérisation des retraités français ?

Invités :

 - Dominique Seux, directeur délégué de la rédaction des Echos  

- Françoise Fressiz, journaliste et éditorialiste Le Monde 

- Fanny Guinochet, journaliste en charge des questions économiques et sociales à L’Opinion  

- Éric Heyer, économiste OFCE

Retrouvez-nous sur :
| Notre site : http://www.france5.fr/emissions/c-dans-l-air
| Facebook : https://www.facebook.com/Cdanslairf5/
| Twitter : https://twitter.com/CdanslairF5
Pas un événement important qui ne soit évoqué, expliqué et analysé dans C dans l’air.
Tout au long de la semaine, les deux journalistes donnent les clés pour comprendre dans sa globalité un événement ou un sujet de première importance, en permettant aux téléspectateurs d'intervenir dans le débat ou de poser des questions par SMS ou Internet. Caroline Roux est aux commandes de l'émission du lundi au jeudi et Axel de Tarlé prend le relais le vendredi et le samedi.
Diffusion : tous les jours de la semaine à 17 h 45
Rediffusion : tous les jours de la semaine à 22 h 30
Format : 65 minutes
Présentation : Caroline Roux et Axel Tarlé
Réalisation : Pascal Hendrick, Jean-François Verzele et Jacques Wehrlin
Production : France Télévisions/Maximal Productions

Tags : POLITIQUE, gouvernement, économie, social, Syndicats, Agnès Buzyn, Fiscalité, retraites, gilets jaunes, delevoye

Publié le 20/03/2019 10:54:54 sur la chaîne C dans l'air







En rapport avec cette vidéo :


Politologue sur les reseaux sociaux


🇧🇪 Belgique : Classement des prénoms de GARÇONS (1995 à 2018)
Nouveau Les noms de famille en France
Statistiques économiques et sociales
Sur le blog Les chiffres étonnants du chômage
Aides à la presse

Élections Municipales 2020 dans :

Aujourd'hui, samedi 24 août 2019, nous fêtons les Barthélémy
Demain, nous fêterons les Clovis, Loïc, Louis, Ludivine, Ludovic, Marcien

Prochains anniversaires
Guillaume Peltier
43 ans dans 3 jours
François-Xavier Pénicaud
36 ans dans 3 jours
Fleur Pellerin
46 ans dans 5 jours

Derniers communiqués
Brève - Le pur-sang ne connaît pas la crise
Lutte Ouvrière (publié hier à 20:16)
Mercosur : tirer la leçon pour le Ceta et le Jefta
La France insoumise (publié hier à 13:16)

Cours des monnaies
Dernier cours du 24/08/2019
1€ = 
1,11$
0,90£
117,79¥
1,09F

Prix des carburantsPrix de l'essence

Les derniers tremblements de terreTremblements de terre du jour



Politologue.com© - Toutes les données affichées sur le site proviennent de Facebook et Twitter ainsi que de l'OpenData. Politologue.com n'est pas affilié à Facebook ou Twitter -
  -    -  1,20 sec
Hit-Parade des sites francophones