A la une
Actualité Coronavirus sur Télégram
Suivez l'actualité sur le CoronaVirus

Covid-19 : quand Edouard Philippe évoquait en 2018 "un virus qu'on n'a pas vu venir"

"Est-ce que dans cinq ans on me reprochera de ne pas avoir augmenté les efforts dans la recherche médicale parce qu'il y aura un virus qu'on n'a pas vu venir", s'interrogeait en 2018 l'ancien Premier ministre, star du documentaire "Edouard, mon pote de droite", dont le troisième épisode a été diffusé dimanche 4 juillet sur France 5. Aux manettes de la France pendant trois ans, Edouard Philippe a notamment du gérer les premiers mois de la pandémie de Covid-19. Une crise inédite et qui a pris tout le monde de court, mais que l'ancien Premier ministre avait dans un sens vu venir.Depuis des années, l'ancien Premier ministre est régulièrement filmé par son ancien camarade de prépa, le journaliste Laurent Cibien. Diffusé dimanche 4 juillet sur France 5, le troisième épisode de la série documentaire "Edouard, mon pote de droite" se concentre sur ses trois années à Matignon, de juin 2017 à juillet 2020, lorsque le maire du Havre passe le flambeau à Jean Castex. Dans une séquence, le chef du gouvernement est invité à commenter la démission surprise du ministre de la Transition écologique Nicolas Hulot, annoncée quelques jours plus tôt, le 28 août 2018, en direct sur France Inter. L'écologiste expliquait notamment qu'il regrettait l'inaction du gouvernement sur les questions environnementales, affirmant ne pas vouloir "donner l'illusion que (sa) présence au gouvernement signifie qu'on est à la hauteur sur ces enjeux-là". "Sur le réchauffement climatique, ça peut arriver de se dire peut-être que dans 5, 10, 20 ou 30 ans, on va me reprocher de ne pas avoir assez agi à ce moment-là, parce que c'était le moment de prendre des décisions", reconnaît alors Edouard Philippe."Mais je ne pense pas ça simplement sur ce sujet là. Je me dis peut-être que dans cinq ans on me reprochera de ne pas avoir augmenté les efforts dans la recherche médicale parce qu'il y aura un virus qu'on n'a pas vu venir", ajoute-t-il.  "Tu peux prendre le pari là-dessus ?", insiste-t-il.Une déclaration prémonitoire, puisque un an et demi après la crise du Covid-19 paralysait la France, gérée par Edouard Philippe jusqu'au 3 juillet 2020. "J'ai fait du mieux que je pouvais", confiait-t-il alors à son ami journaliste lors de son départ....


Publié le 05/07/2021 11:25:00 sur orange
Fourni par Qwant


En rapport avec cette actualité :




Actualités similaires :

Édouard Philippe et Gilles Boyer en Alsace
lalsace - 06/07/2021 06:00:00
Thierry Uvenard quitte le conseil municipal du Havre
paris-normandie - 05/07/2021 21:18:58
Politologue sur les reseaux sociaux



Élections Régionales 2021 dans :

Aujourd'hui, jeudi 27 janvier 2022, nous fêtons les Angèle, Angèline, Angélique
Demain, nous fêterons les Thomas D'aquin

Prochains anniversaires
Nicolas SarkozyNicolas Sarkozy
67 ans dans 1 jour
Bruno GollnischBruno Gollnisch
72 ans dans 1 jour
Eric WoerthEric Woerth
66 ans dans 2 jours

Derniers communiqués
Lutte Ouvrière
Brève - Chômage : baisse en trompe l'oeil
Lutte Ouvrière (publié aujourd'hui à 17:47)
Rassemblement National
Jour de mémoire de la Shoah
Rassemblement National (publié aujourd'hui à 17:01)
En Marche
avec vous
En Marche (publié aujourd'hui à 00:00)

Cours des monnaies
Dernier cours du 01/04/2021
1€ = 
1,17$
0,85£
129,91¥
1,11F

Prix des carburantsPrix des carburants et de l'essence du jour

Les derniers tremblements de terreTremblements de terre du jour