A la une
Actualité Coronavirus sur Télégram
Suivez l'actualité sur le CoronaVirus


Communiqué du parti En Marche publié le vendredi 27 mars 2020 à 00:00

Des mesures inédites pour les entreprises, indépendants et professions libérales

Articles

Il y a quelques jours, le Gouvernement a rappelé que tout sera fait pour protéger nos entreprises jusqu’à envisager la nationalisation de certains fleurons industriels en cas de besoin. Pour l’heure, et afin d’aider toutes les entreprises françaises, quelle que soit leur taille, le Gouvernement a mis en place des mesures de soutien immédiates.


« Nous avons pris des mesures puissantes, inédites, qui sont à la mesure de cette crise économique.
Nous analysons chaque situation.»
Agnès Pannier-Runacher, secrétaire d’État
auprès du ministre de l’Économie et des Finances

Les principales mesures pour soutenir les entreprises

Des délais de paiement d’échéances sociales et/ou fiscales (URSSAF, impôts directs). Sur le seul mois de mars, ce report estimé à 35 milliards d’euros ;

Dans les situations les plus difficiles, des remises d’impôts directs pouvant être décidées dans le cadre d'un examen individualisé des demandes ;

Le report du paiement des loyers, des factures d'eau, de gaz et d’électricité pour les plus petites entreprises en difficulté ;

Une aide de 1 500 euros pour les plus petites entreprises, les indépendants, les professions libérales et les micro-entreprises les plus touchés grâce au fonds de solidarité financé par l’Etat et les Régions ;

La mobilisation de l’Etat à hauteur de 300 milliards d’euros pour garantir des lignes de trésorerie bancaires dont les entreprises pourraient avoir besoin à cause de l’épidémie ;

Un soutien de l’Etat et de la Banque de France (médiation du crédit) pour négocier avec sa banque un rééchelonnement des crédits bancaires ;

Le maintien de l'emploi dans les entreprises par le dispositif de chômage partiel simplifié et renforcé ;

L’appui au traitement d’un conflit avec des clients ou fournisseurs par le Médiateur des entreprises ;

La reconnaissance par l’Etat et les collectivités locales du Coronavirus comme un cas de force majeure pour leurs marchés publics. En conséquence, pour tous les marchés publics d’Etat et des collectivités locales, les pénalités de retards ne seront pas appliquées.

Plus d’infos et contacts utiles : cliquez ici

Des mesures spécifiques pour les petites entreprises, professions libérales et indépendants

Le Gouvernement est conscient des difficultés propres aux petites entreprises et aux entrepreneurs indépendants. Ainsi, des mesures spécifiques ont été mises en place immédiatement pour atténuer l’impact de la crise sanitaire que nous vivons.

Retrouvez les mesures détaillées : cliquez ici .
Les autoentrepreneurs peuvent bénéficier de plusieurs mesures de soutien comme l’aide du Fonds de solidarité, le report des échéances sociales et fiscales. Ils peuvent aussi obtenir des prêts garantis par l’État.

Toutes les mesures https://t.co/yLjnJflZja #VALP #COVID19 pic.twitter.com/4qNf4DFpYM
— Bruno Le Maire (@BrunoLeMaire) March 26, 2020
Comme pour toutes les entreprises, les TPE, indépendants, professions libérales et micro-entrepreneurs peuvent bénéficier : du report d’échéances fiscales et/ou sociales ; de remises d’impôts directs ou encore d’un appui au traitement d’un conflit avec des clients ou fournisseurs et la reconnaissance du Covid-19 comme un cas de force majeure pour leurs marchés publics.
Mais des mesures inédites viennent compléter le dispositif :

La possibilité de bénéficier d’un arrêt de travail indemnisé par l’Assurance maladie pour un travailleur indépendant qui doit garder un enfant de moins de 16 ans ou qui est considéré comme une personne vulnérable pour laquelle les consignes sanitaires recommandent de respecter une mesure d’isolement.

Une mesure d’activité partielle renforcée est mise en place pour les employés des indépendants et micro-entreprises. Ce dispositif couvrira 100% des indemnisations versées aux salariés par les entreprises, dans la limite de 4,5 SMIC.

Au cas par cas, l’Etat et la Banque de France (médiation du crédit) peuvent négocier avec les banques pour obtenir un rééchelonnement des crédits bancaires en cours. Par ailleurs, en cas de besoin, Bpifrance peut être mobilisée pour garantir des lignes de trésorerie bancaires.

Enfin, a été décidé le report du paiement des loyers, factures d’eau, de gaz et d’électricité pour les plus petites entreprises en difficulté.

Focus sur : le fonds de solidarité pour les petites entreprises, indépendants et professions libérales
Comme l’a annoncé le président de la République les entrepreneurs, commerçants et artisans seront éligibles à un fonds de solidarité. Les professions libérales en difficulté sont également incluses dans le dispositif.

Sont éligibles les plus petites entreprises, les indépendants les professions libérales et les micro-entrepreneurs qui font moins d’1 million d’euros de chiffre d’affaires et qui subissent une fermeture administrative ou qui connaissent une perte de chiffre d'affaires de plus de 70% au mois de mars 2020 par rapport au mois de mars 2019.

La perte constatée sera compensée dans la limite de 1 500 euros, un complément étant possible pour les entreprises les plus en difficulté.

Qui finance ce fonds de solidarité ?

Il est actuellement constitué de 750 millions d’euros provenant de l’Etat, de 250 millions d’euros provenant des Régions, de 200 millions d’euros provenant des assureurs.

Il pourra continuer à être alimenté par les entreprises privées ou publiques désireuses d’accompagner cette mobilisation.

Rendez-vous dès le 1er avril sur : impots.gouv.fr





Les communiqués proposés dans cette rubrique du site sont issus des sites publiques des différents partis politiques




Politologue sur les reseaux sociaux



Élections Municipales 2020 dans :

Aujourd'hui, mercredi 3 juin 2020, nous fêtons les Kévin
Demain, nous fêterons les Clothilde, Clotilde

Prochains anniversaires
Lionel TardyLionel Tardy
54 ans dans 4 jours
Agnès MarionAgnès Marion
43 ans dans 4 jours
Loïc HervéLoïc Hervé
40 ans dans 5 jours

Derniers communiqués
Debout La France
Assez que nos impôts financent les délocalisations !
Debout La France (publié aujourd'hui à 17:15)
Rassemblement National
Plan d’urgence pour la viticulture : le compte n’y est pas !
Rassemblement National (publié aujourd'hui à 13:11)
Lutte Ouvrière
Brève - Justice pour George, Adama et les autres victimes !
Lutte Ouvrière (publié aujourd'hui à 12:16)
PCF
Le pouvoir indonésien et l'athéisme
PCF (publié aujourd'hui à 11:54)

Cours des monnaies
Dernier cours du 03/06/2020
1€ = 
1,12$
0,89£
121,54¥
1,08F

Prix des carburantsPrix des carburants et de l'essence du jour

Les derniers tremblements de terreTremblements de terre du jour